«Ils ont tout et nous, on n'a rien»

le
19
«Ils ont tout et nous, on n'a rien»
«Ils ont tout et nous, on n'a rien»

« Depuis qu'il n'y a que des étrangers dans mon immeuble, je suis devenu raciste. Ils m'emmerdent tous. » Cette phrase, Magali n'avait pas tellement envie de l'entendre, mais son voisin de chaise l'a osée à la première minute de leur conversation, dans la salle d'attente du médecin, à Amiens. « Il y a deux jours, un plateau-repas avec du jambon a été servi par erreur à un patient musulman. Quelqu'un a dit : Oh, il va pas nous embêter celui-là, déjà qu'on le soigne? » raconte aussi Mélanie, une infirmière de l'hôpital, qui regarde son fils tourner sur un cheval de manège, sur la place de la mairie. Ces remarques acides, Mélanie les entend aussi chez elle, à la table des repas dominicaux. « Mes parents, ma s?ur, tous? Ils ne supportent plus les étrangers. Ce n'était pas dans leurs idées, avant. »

Dans la rue, en ce samedi de Toussaint, on croise beaucoup de jeunes femmes comme Mélanie, aux cheveux blonds et aux joues rouges et rondes. Il y a aussi des grands-pères maghrébins, des jeunes encapuchonnés qui font des roues arrière sur leur vélo, une famille africaine en grande tenue qui s'apprête à célébrer un mariage. A la présidentielle de 2012, la ville a voté majoritairement pour le PS, le FN a obtenu 16,5% des voix au premier tour. Pas plus qu'au niveau national. Mais, ici comme ailleurs, le racisme affleure au quotidien. « Quand on lutte pour sa propre survie, chercher un bouc émissaire est un réflexe, analyse la députée PS de la Somme, Pascale Boitard. Et quand l'élite se permet certains propos, l'idée s'installe qu'il y a une forme d'autorisation à dépasser les bornes. »

A croire ce couple de commerçants, dont le stand n'intéresse pas grand monde à la lisière du marché, « les langues se délient depuis un an environ ». Et le patron s'en réjouit. « Oui, je suis raciste! claironne-t-il. La CMU, les aides, tout est fait pour eux. Ils ont tout et nous, on ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 7LM le mardi 19 nov 2013 à 11:11

    Ils n'ont rien du tout ... Il y a encore des jobs difficiles , sales et mal rémunérés que nous ne voulons pas faire ... Les idiots qui pensent qu'ils sont responsables de l'incompétence de nos élites devraient au moins être conscient que les patrons francais ... Les suivront car ils sont nécéssaires ... Eux ! Nos patrons leurs courent déja après partout dans le monde !!!

  • quibe le samedi 16 nov 2013 à 16:54

    François Hollandouille vide le patrimoine des français ... C'est pour faire un cadeau à Valérie ? ou à Léonarda ?

  • ETIHAD le mercredi 13 nov 2013 à 10:18

    la photo bien choisie = 3 clochardes !!........................Ils auraient dû montrer un black astiquer sa BMW dans la cité c'était plus parlant.........

  • ETIHAD le mercredi 13 nov 2013 à 10:11

    ...et ça continue et il y a pire.........Aujourd'hui ont donne des chèques à des chômeurs pour se lever...........plus connu sous le nom "d'emploi d'avenir dans les filières d'assistance"

  • f5gbi le mardi 12 nov 2013 à 19:59

    Chercher sur le Net la lettre de Montauban concernant 1 parent immigré avec 3 enfants qui touchent 2090€ d'aides sociales, et celle du Vaucluse des affaires sociales qui payent des pneus (vous avez bien lu) à un chômeur immigré, et vous comprendrez pourquoi il y a un déficit. Je ne critique personne, sauf le système social qui autorise tous les abus.

  • KAFKA016 le mardi 12 nov 2013 à 12:31

    un noir qui declare etre fier d'etre noir : on pense à ObamaUn blanc qui declare etre fier d'etre blanc : on pense Lepen Allez comprendre...

  • abalest1 le mardi 12 nov 2013 à 05:41

    Et en plus ils ne sont vraiment pas bô. C'est juste un constat. Rien de plus.

  • th.k le lundi 11 nov 2013 à 18:53

    ben oui, sur 100 balles ils coutent pas loin de 40 ! une chose est sure, en france les immigrés ne piquent pas le travail des français, s'ils bossaient ça se saurai et ce serai bien plus calme dans le pays !

  • heimdal le lundi 11 nov 2013 à 15:21

    En voilà une autre :http://www.polemia.com/84-milliards-cout-budgetaire-de-limmigration-selon-le-rapport-posokhow/

  • Ouakal le lundi 11 nov 2013 à 13:43

    C'est vrai que les immigrés ont les préféree avant lorsqu'ils étaient en 1ere ligne au Front pendant la guerre ( d'ailleurs les livres d'histoire en parlent très peu ),lorsqu'ils sont venus pour reconstruire la France,lorsqu'ils vident nos poubelles,construisent nos routes...Les nouvelles générations aspirent à autre chose,et là......ça dérange !