Ils ont plombé leur équipe pendant un Chelsea/United

le
0

Eto'o, Van Persie, Lampard ou Rooney, ces gars-là ont un jour ou l'autre offert la victoire aux leurs durant un Manchester United – Chelsea. Mais on oublie trop souvent ceux sans qui la défaite aurait été évitée, ceux qui aurait plus apporté à l'équipe en restant chez eux... Balade entre Scott Wootton, David Luiz et même Massimo Taibi.

  • David Luiz 28 octobre 2012, Chelsea/Manchester United (2-3), Premier League

    Auréolés au printemps précédent de la Champions League, les Londoniens se disent sûrement qu'il est également temps de retrouver des couleurs en Premier League. Et ce rendez-vous avec un vrai rival tombe à pic pour se refaire la cerise. Pas de chance pourtant, ce n'est pas le Lucky Day de David Luiz. Il n'attend pas quatre minutes avant de se ramasser un ballon sur la cuisse qu'il ne peut empêcher de rentrer dans son but. Et il n'attend pas non plus le quart d'heure pour venir presque en trottinant espérer contrer le centre de Nani pour le 0-2 de Van Persie. Si ses collègues refont leur retard en cours de match, David Luiz couronne sa prestation par deux petits ponts subis en moins de 30 secondes sur l'action qui amène le but victorieux de Chicharito. Comme quoi, les années passent et rien ne change...

  • Scott Wootton et Michael Keane 31 octobre 2012, Chelsea/Manchester United (5-4, ap), quart de finale de FA Cup

    Les hommes de Ferguson viennent à peine de réussir un joli coup à Stamford Bridge qu'ils semblent déjà prêts à remettre le couvert. Malgré la réduction du score de David Luiz (tiens, tiens), les Red Devils sont confortablement aux commandes grâce à Giggs, Chicharito et Nani. C'est sans compter sur le duo de défenseurs red et boutonneux Scott Wootton (20 ans) – Michael Keane (19 ans). Après avoir vu Cahill réduire le score, le premier dégomme Ramires dans la surface, laissant à Hazard l'occasion d'accrocher la prolongation. Mais le second fait encore plus fort en balançant de la tête un ballon plutôt anonyme dans la course de Sturridge. Chelsea ne sera plus rejoint.


  • John Terry 21 mai 2008, Chelsea/Manchester United (1-1), finale de Ligue des champions

    Bon, il est vrai que c'est Anelka qui fait officiellement perdre Chelsea, mais dans l'esprit des supporters Blues, c'est cette sale glissade du Captain qui a déclenché la…











  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant