Ils ont marqué le foot sud-américain (de 90 à 81)

le
0
Ils ont marqué le foot sud-américain (de 90 à 81)
Ils ont marqué le foot sud-américain (de 90 à 81)

Après les tops européens, voici le classement des joueurs qui ont marqué le football sud-américain. Aujourd'hui, les joueurs classés de la 90e à la 81e place.

90. Víctor Agustín Ugarte


Le football bolivien n'a connu que trop peu d'heures de gloire. Mais en 1963, la Verde va faire sensation. À La Paz et Cochabamba, la Bolivie accueille la Copa América. À cette époque, sept sélections s'affrontent dans un format de championnat. Emmenée par Víctor Agustín Ugarte, la Bolivie va soulever ce qui représente à ce jour le seul titre de l'histoire du pays, si l'on occulte les Jeux bolivariens de 1970. Lors du dernier match face au Brésil, remporté 5-4, Ugarte marque un doublé pour entrer dans l'histoire. Une histoire qui ne tient à pas grand-chose. En mars 1958, Ugarte quitte le club de Bolivar pour rejoindre San Lorenzo. Une expérience de six mois qui tourne mal, Ugarte étant nostalgique de sa patrie. S'en suit une immense claque, puisqu'en 1961, il n'est plus convoqué en sélection. Deux ans plus tard, grâce à la clameur populaire et l'insistance des journalistes, l'attaquant enfile de nouveau le maillot vert. Après ce titre, il s'en va découvrir le football colombien à Once Caldas, avant de prendre sa retraite à 40 ans, sous le maillot de Northern – Mariscal Santa Cruz, en Bolivie. Le meilleur joueur de l'histoire du football bolivien tombe dans l'anonymat. L'état oublie sa promesse de lui verser " une indemnité spéciale", il conduit un taxi pour subvenir à ses besoins, et passera même par la prison, après un conflit avec l'un de ses fils. El Maestro meurt dans l'oubli, dans un hôpital de la capitale. RC

Youtube




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant