Ils ont marqué le foot sud-américain (de 70 à 61)

le
0
Ils ont marqué le foot sud-américain (de 70 à 61)
Ils ont marqué le foot sud-américain (de 70 à 61)

Après les tops européens, voici le classement des joueurs qui ont marqué le football sud-américain. Aujourd'hui, les joueurs classés de la 70e à la 61e place.

70. Álvaro Recoba


La version virtuelle est-elle plus forte que l'originale ? Dans PES 2006, Álvaro Recoba est tout simplement injouable. Dans la réalité, l'Uruguayen n'a jamais atteint un tel niveau d'excellence sur le long terme, alors qu'il est sans doute l'un des joueurs les plus talentueux des vingt dernières années. La raison ? El Chino n'a jamais beaucoup aimé s'entraîner. Restent alors les fulgurances magiques d'une patte gauche inoubliable capable de marquer sur corner direct et de signer des coups francs magistraux. Et l'amour éternel des fans de l'Inter Milan témoins des coups de génie d'un Recoba extraordinaire par intermittence, et double champion d'Italie avec les Nerazzurri. Au Nacional Montevideo, où Alvaro a bouclé la boucle avec un dernier titre en 2015, on aime aussi énormément El Chino. La preuve : son visage est tatoué sur l'avant-bras de Gaston Pereiro, attaquant du PSV Eindhoven, fan du club uruguayen et ancien coéquipier de Recoba. AJ

Youtube


69. Domingos Da Guia


Coupe du monde 1938. Domingos da Guia, défenseur central du Brésil, commet l'irréparable. Une faute sur Piola qui offre un penalty aux Italiens, qui se qualifient pour la finale d'un tournoi qu'ils remportent face à la Hongrie. Si l'on omet ce mauvais souvenir, la carrière de Domingos da Guia reste exceptionnelle. De ses débuts à Flamengo, à son passage au Nacional, ou à sa saison avec Boca Juniors, le "Divin Maître" va impressionner par ses…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant