Ils ont marqué le foot sud-américain (de 20 à 11)

le
0
Ils ont marqué le foot sud-américain (de 20 à 11)
Ils ont marqué le foot sud-américain (de 20 à 11)

Après les tops européens, voici le classement des joueurs qui ont marqué le football sud-américain. Aujourd'hui, les joueurs classés de la 20e à la 11e place.

20. Gabriel Batistuta


Il voulait d'abord devenir médecin, plus tard il sera un honnête joueur de polo. Entre-temps, des célébrations mitraillettes en pagaille qui le consacreront meilleur buteur de l'histoire de l'Albiceleste (54 buts en 76 sélections), avant de se faire dépasser par Messi en juin 2016. Et pourtant, à la base, "Batigol" n'aimait pas le foot. S'il a fini par s'y mettre, c'est "parce que tout Argentin qui se respecte le fait, sinon, il se retrouve seul". Newell's Old Boys, River, Boca, une rampe de lancement vers la grande Serie A des années 90. Où l'attaquant complet écrit sa légende à la Fiorentina, avant de décrocher le Scudetto lors de sa première année à la Roma. Des douleurs atroces aux genoux lui feront envisager d'amputer ses deux jambes après une dernière pige au Qatar (c'est lui qui a initié la "mode" des fins de carrière dorées dans l'Émirat). "J'urinais dans mon lit, alors que les toilettes étaient à trois mètres, parce que je ne voulais pas me lever. Il était quatre heures du matin et je me disais que ma cheville allait me faire tellement mal...", confiera quelques années plus tard le bel Argentin à l'allure de conquistador. Heureusement, Batistuta va mieux et tient encore sur ses deux cannes. "Guerrier indestructible, dur dans la lutte, loyal dans l'esprit", rappelle l'écriteau de sa statue au stade Artemio-Franchi. FL

Youtube
[METALire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant