Ils ont marqué le foot italien (40 à 31)

le
0
Ils ont marqué le foot italien (40 à 31)
Ils ont marqué le foot italien (40 à 31)

Chaque mois, jusqu'à l'Euro, Sofoot.com retracera les 100 joueurs qui ont marqué le football italien, espagnol, allemand, anglais et français. On commence par l'Italie, avec les joueurs classés de la 40e à la 31e place.

Retrouvez le classement des 100 meilleurs joueurs français de l'histoire

40. Giorgio Chinaglia



"Giorgio Chinaglia, è il grido di battaglia". Traduisez : "Giorgio Chinaglia, c'est le cri de guerre", avec la rime en plus. Bomber des années 70, Long John a eu plusieurs vies. Jeune, il a vécu au pays de Galles avec ses parents (il a pris le train, tout seul, de Milan jusqu'à Cardiff à l'âge de 6 ans), où il a appris la dureté du football. Puis il est revenu en Italie, pour s'imposer comme l'une des légendes du football de l'époque. Il est le chef de guerre de cette Lazio qui remporte son premier Scudetto en 1974. C'est d'ailleurs lui qui marque le but du titre face à Foggia, et remporte le titre de capocannoniere la même année. Plus qu'un buteur, Chinaglia est alors un leader, impossible de faire plus charismatique. Ce charisme l'enverra d'ailleurs de l'autre côté de l'Océan, où il devient une star internationale aux New York Cosmos aux côtés de Pelé et Beckenbauer. D'ailleurs, Giorgio était le seul qui osait fair des reproches au Roi. Impossible de résumer tous ses coups d'éclats en un seul paragraphe. Son doigt pointé vers la Curva de la Roma après un but lors du derby, sa chaussure agitée devant les supporters de la Roma pour les rendre fous, sa chanson I'm Football Crazy, son engueulade en mondovision avec le sélection Valcareggi lors du Mondial 74, ses soirées mondaines avec Steve Ross, le boss de Time Warner... La vie de Giorgio est un film. Mais quel beau film, putain. EM

Youtube
Le jour où Chinaglia s'est chauffé avec l'arbitre Menicucci

39. Franco Causio

Un look sévère avec une moustache proéminente qui ne reflète absolument pas son jeu. Car Franco Causio était un infatigable ailier, fin technicien, très bon centreur et qui ne…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant