Ils ont marqué le foot italien (30 à 21)

le
0
Ils ont marqué le foot italien (30 à 21)
Ils ont marqué le foot italien (30 à 21)

Chaque mois, jusqu'à l'Euro, Sofoot.com retracera les 100 joueurs qui ont marqué le football italien, espagnol, allemand, anglais et français. On commence par l'Italie, avec les joueurs classés de la 30e à la 21e place.

Retrouvez le classement des 100 meilleurs joueurs français de l'histoire

30. Filippo Inzaghi

Une célébration à chaque pion, même celui du 6-0, pas par manque de respect envers ses adversaires, mais bien parce que quand on vient d'où le il vient, tous les buts sont à savourer. Techniquement basique, physiquement fragile, mais doté d'un sens du placement à la limite du paranormal, il est la preuve vivante qu'à force de persévérance et de travail, on peut atteindre les sommets même en partant de très bas. Plus de 300 buts dans toutes les compétitions auxquelles il a pris part, dont 70 en Coupes d'Europe qui ont, entre-autres, offert deux Ligue des champions au Milan, le tout sans jamais tirer les penaltys et en partant de nombreuses fois remplaçant. Pippo a même réussi à gratter un but lors de sa seule apparition au Mondial 2006, et ce geste exceptionnel de la main envers son coéquipier : "Viens viens viens je vais te faire la passe, allez viens, ah bah non en fait j'ai dribblé le gardien". Professionnel hors pair qui a tourné au régime pâtes natures/viande de grison pendant toute sa carrière. Tellement obnubilé par le ballon qu'il en a oublié de se marier et faire des gosses. En même temps quand on passe ses soirées avec Bobo Vieri... VP

Youtube

29. Roberto Bettega

Il fait partie de ces joueurs formés à Turin, qui ont passé une majorité de leur carrière au club et que la Juve érige en légende. Roberto Bettega, la première "Penna Bianca", pour son look Georges Clooney durant sa vingtaine, a fait partie de cette Juventus ambitieuse, sans complexe du début des années 70. Conduite par Giampiero Boniperti, la Vieille Dame va notamment chercher la première finale de C1 de son histoire en 1973. Surtout, elle remporte sept scudetti en dix ans. Et Bettega n'y est pas pour rien. Du pied droit, du gauche, mais surtout de la tête, et toujours avec autant de classe, il marque en tout 179 buts. Ce qui en fait le troisième meilleur buteur de l'histoire du club. Quand on pense que le mec a chopé la…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant