Ils ont marqué le foot allemand, de 20 à 11

le
0
Ils ont marqué le foot allemand, de 20 à 11
Ils ont marqué le foot allemand, de 20 à 11

Chaque mois, jusqu'à l'Euro, Sofoot.com retracera les 100 joueurs qui ont marqué le football italien, espagnol, allemand, anglais et français. On continue avec l'Allemagne, avec les joueurs classés de la 20e à la 11e place.

Les 100 joueurs qui ont marqué le foot allemand

20. Oliver Bierhoff

Si l'on s'en tient à l'échelle des pubs pour yaourt, Oliver Bierhoff est le Robert Pirès allemand. Le buteur n'est pourtant pas le genre de gars à qui on demanderait de muscler son jeu. Oliver est plutôt le mec qui s'impose dans la surface et fait parler son physique – et sa détente – pour placer des têtes rageuses dans le but adverse. En revanche, il a dû apprendre à s'endurcir pour s'imposer, et partir loin de l'Allemagne. "Cela me motive, je grandis dans la difficulté." En 2011, en revenant sur sa carrière pour le Zeit, il avoue avoir eu besoin de ce départ. "J'étais à l'époque particulièrement mauvais." C'est d'abord l'Autriche qui l'attire, à l'Austria Salzbourg pour une saison à 22 ans et 23 buts. Puis l'Italie devient sa patrie footballistique. De la Serie B à la Serie A, ses stats explosent de manière spectaculaire, sa progression est constante. Il rejoint notamment à temps la Mannschaft avant l'Euro 96. Il se fait tard pour rejoindre l'équipe nationale, mais sa place devient tout de suite essentielle et décisive. Lors de la finale à Wembley, il remplace Mehmet Scholl et inscrit les buts de la victoire. Un premier de la tête, sa marque de fabrique ("Il ne suffit pas de courir vite, il faut aussi être bien placé", sa phrase après le match, devient son leitmotiv). Un but en or ensuite, avec l'aide des gants du gardien tchèque. Oliver vient de prouver à quel point il était un grand buteur, à l'ancienne, et dans la suite de la tradition allemande. Ses titres de meilleur buteur en 97 avec l'Udinese et de Serie A avec le Milan AC un an plus tard n'en sont que la suite logique et comblent une carrière tardive mais intense. CT
Youtube

19. Jupp Heynckes

Josef Heynckes sait soigner ses sorties. Le 1er juin 2013, pour son dernier match dans le monde du football professionnel, l'entraîneur du FC Bayern Munich a remporté la Coupe d'Allemagne, permettant ainsi au Rekordmeister de faire un fabuleux triplé. 35 ans…

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant