Ils hurlent avec les loups

le , mis à jour à 08:22
0
Ils hurlent avec les loups
Ils hurlent avec les loups

Michel et Chiona, uniforme impeccable frappé de l'écusson de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) sur le dos, lèvent leur porte-voix et... hurlent comme des loups. « Ahouhouhou ! » C'était hier matin sous le soleil du col des Chaufours (Vosges). Une scène surréaliste mais, surtout, une technique éprouvée pour surveiller la population des Canis lupus.

 

La campagne durera jusqu'au 6 septembre. L'idée est simple, les prédateurs dans un rayon de 2 à 3 km ne peuvent s'empêcher de répondre. « Cette stimulation sonore permet d'identifier les adultes et de savoir s'il y a eu reproduction car les bébés loups répondent en jappant », explique Benoît Clerc, le chef des « hurleurs ».

 

« On se prépare en écoutant des enregistrements de vrais animaux, explique Chiona, Puis on pousse des cris en canon comme une meute le ferait. »

 

Il se trouve que la jeune femme chante en amateur dans le civil. Mais nul besoin de technique vocale particulière, il suffit de se poster en surplomb des forêts de sapins, pour que le son se propage. En revanche, mieux vaut ne pas craindre le ridicule : « Heureusement, on commence en douceur, confie l'agent en souriant, pour ne pas effrayer des loups qui seraient proches puis progressivement on monte le volume. » Michel hausse les épaules : « Je n'ai aucun talent d'imitateur mais ils répondent même aux sirènes des voitures. »

 

28 brebis tuées

 

La méthode a déjà été utilisée dans les Vosges en 2012 et 2013. Mais cette année, des associations de défense des animaux se sont invitées aux deux précédentes sessions avec cor de chasse, corne de brume ou couvercle de casseroles... pour faire du bruit. Elles estiment que le suivi n'a qu'un seul but : établir le nombre de bêtes sauvages à tuer. « Ce n'est pas un piège à loup, dément Benoît Clerc. Ce dispositif n'est même pas un comptage mais juste un outil de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant