Iliad : Xavier Niel s'allège

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - L'action Iliad, maison mère de Free, reculait de plus de 3% en milieu de matinée, dans un volume de titres échangés (99.000) conforme à la moyenne des cinq dernières séances. Le titre conserve une avance de 37% depuis le début janvier et de 45% depuis un an.

Dans un communiqué en date du 4 septembre, Iliad indique avoir été informé de la cession de 1,73 million d'actions de la société (3% du capital) détenus par Xavier Niel, actionnaire majoritaire et dirigeant historique. La transaction s'est effectuée sous forme d'un placement privé dont le teneur de livre était BNP Paribas.

Après cette cession qui «permettra à Iliad d'élargir son flottant», Xavier Niel restera l'actionnaire majoritaire de la maison mère de l'opérateur, avec 55,3% de son capital, une participation résiduelle qu'il est s'est engagé à ne pas céder avant quatre-vingt dix jours.

Comme la capitalisation boursière d'Ilial s'élevait, mercredi, à 10,24 milliards d'euros, le produit de la vente de ces 3% ressort à 300 millions d'euros. Le placement accéléré, qui devrait être bouclé vendredi, selon L'Agefi, s'est fait dans une fourchette de prix comprise entre 179 et 183,90 euros.

Aujourd'hui, le titre s'échangeait autour de 177,20 euros (-3,6%), en milieu de matinée. Lors de la publication de ses résultats semestriels, le 30 août dernier, Iliad a fait état d'un gain sur la période de 2 millions d'abonnés à son offre Free (fixe ou mobile), dont le nombre s'élève désormais à 12 millions. Le chiffre d'affaires à fin juin marquait une progression de 27%, l'excédent brut d'exploitation de 40% et le résultat net de 78%.

Dans son dernier classement, le magazine Challenges a placé Xavier Niel et sa famille au dixième rang, avec un patrimoine évalué à 5,9 milliards d'euros, qui correspond à peu près à la capitalisation boursière de sa participation majoritaire dans Iliad.

Conservez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant