ILIAD : les résultats semestriels progressent et les perspectives sont confirmées

le
0

(AOF) - Iliad a publié un bénéfice net du premier semestre en croissance de 22,1% à 232,6 millions d'euros et un Ebitda consolidé en hausse de 8,2% à 874,6 millions. "Cette croissance résulte uniquement de la forte amélioration de la rentabilité des activités mobiles, grâce à la plus forte proportion du trafic sur le réseau en propre et à l'amélioration du mix d'abonnés mobiles", indique la maison-mère de Free. En clair, les abonnés sont toujours plus nombreux à choisir le forfait le plus cher du groupe, à 19,99 euros par mois.

Le chiffre d'affaires semestriel d'Iliad, enfin, a atteint 2,46 milliards d'euros, en croissance de 7,3%. Le chiffre d'affaires des activités mobiles affiche une croissance supérieure à 10% (croissance également supérieure à 10% pour le chiffre d'affaires services Mobile), et ce malgré le ralentissement de la croissance du chiffre d'affaires entrant. De son côté, le fixe a progressé de 4,8% à 1,4 milliard d'euros, principalement grâce à l'offre TV by CANAL Panorama pour les abonnés Freebox Révolution.

En termes de conquête commerciale, Iliad a fait état de 83 000 nouveaux abonnés recrutés au premier semestre dans le fixe et de 440 000 recrutements sur le mobile.

Enfin, Iliad a poursuivi ses efforts de déploiement, avec près de 1 800 nouveaux sites 3G sur la période,  l'aménagement de plus de 2 200 sites 4G afin de bénéficier des fréquences 1 800MHz et à l'ouverture de plus de 500 sites en 700MHz.

Concernant ses perspectives, l'opérateur a confirmé l'ensemble des paramètres : une accélération de ses investissements en France pour 2017 et 2018, à 1,4 et 1,5 milliard d'euros contre 1,3 milliard en 2016, un solde Ebitda/Capex (free cash-flow opérationnel) pour la France supérieur à 1 milliard d'euros d'ici 2020 et une marge d'Ebitda de 40% pour ses activités françaises également en 2020.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant