Ile-de-France : deux décès suspects de nouveaux-nés, les dons de lait maternel suspendus

le , mis à jour le
0

Il n’y aura plus de distribution de lait maternel jusqu’à nouvel ordre au lactarium d’Île-de-France. L’Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé ce samedi la suspension de la diffusion de lait maternel par le centre de collecte de dons rattaché à l’hôpital Necker dans le XVe arrondissement. Une décision prise «par mesure de précaution» après la découverte de trois cas de contamination de nouveaux-nés grands prématurés dans des services de néonatalogie parisiens.

 

Deux des trois nourrissons contaminés sont décédés, «sans qu’il soit possible à ce stade de dire si c’est l’infection qui est à l’origine de l’aggravation de leur état». «Il s’agit d’une bactérie fréquemment présente dans l’environnement, mais pouvant avoir des conséquences graves chez certains grands prématurés ou personnes fortement fragilisées», précise l’AP-HP.

 

Ce que l'on sait de la bactérie mise en cause

Le Bacillus cereus qui a contaminé trois nouveau-nés à Paris est très fréquent. On le trouve par exemple dans la poussière ou dans des aliments comme le riz cuit. En général, ce germe ne provoque pas plus qu'une nausée ou une diarrhée pendant vingt-quatre heures. Sauf pour les personnes aux systèmes immunitaires les plus fragiles, ce qui est le cas des grands prématurés. « Cette bactérie résiste bien à la chaleur et donc à la pasteurisation », explique Jean-Charles Picaud, chef du service néonatalogie à l'hôpital de la Croix-Rousse à Lyon et président de l'Association des lactariums de France (ADLF). Mais elle ne passe pas entre les mailles des tests microbiologiques. « En France, 15 % du lait collecté est jeté parce qu'il n'est pas assez sûr. Cette bactérie compte pour 1 à 2 % des déchets », continue Jean-Charles Picaud. De plus, si des bébés prématurés ont déjà été infectés par le Bacillus cereus, « l'infection a toujours été véhiculée par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant