Île-de-France : 600 logements seront bâtis pour les fonctionnaires

le
1

À partir du second semestre 2016, la région parisienne va construire 600 logements destinés à ses fonctionnaires les plus modestes. Au total, le projet va coûter 60 millions d’euros.

Six-cents logements destinés aux fonctionnaires les plus modestes de la fonction publique d’Etat vont être construits en Ile-de-France, pour livraison «à partir de la fin du second semestre 2016», a-t-on appris vendredi auprès du ministère de la Fonction publique. La ministre Annick Girardin souhaite étendre ce dispositif expérimental à la fonction publique territoriale et à la fonction publique hospitalière, ainsi qu’à d’autres zones géographiques, notamment en Rhône-Alpes et en Paca, selon le ministère.

Il est le fruit d’un partenariat entre l’Etat, l’ERAFP (l’Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction Publique) et la Caisse des Dépôts qui se traduira par la signature prochaine d’une convention. Il prévoit «la construction de 600 logements à destination des fonctionnaires d’Etat, en Ile-de-France, délivrés à partir de la fin du second semestre 2016», pour un coût total de «60 millions d’euros», selon le ministère.

Les «candidats» retenus le sont sur des critères de revenus, notamment avec une «priorité accordée aux plus modestes», a-t-on ajouté de même source.

Les agents publics représentent 1,09 million de foyers

Un rapport co-signé par Alain Dorison et Chantal Chambellan Le Levier, remis mardi à Mme Girardin,constate que «depuis plusieurs années, ni les rémunérations principales des agents publics les plus modestes, ni l’indemnité de résidence, initialement créée à cette fin, ne sont en mesure d’accompagner la progression des dépenses de logement des agents les plus modestes, dans les zones les plus tendues».

Or ces difficultés s’accroissent car «les réorganisations récentes de l’Etat et des hôpitaux conduisent à la relocalisation des équipes tant à Paris, en petite couronne, ou dans de grandes métropoles régionales, des zones où le logement est souvent très tendu». Les agents publics résidant en Ile-de-France représentent 1,09 million de foyers: parmi eux, 51% sont propriétaires, 24% locataires du parc HLM et 21% locataires du parc privé.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • grinchu1 il y a 6 mois

    peuvent pas se loger comme nous tous et comme cela est dans tous les pays démocratiques ?