«Il y a toujours eu des violences entre les groupes extrémistes»

le
0
INTERVIEW - L'agression d'un militant d'extrême-gauche n'est pas à mettre en rapport avec la Manif pour tous, analyse Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême-droite.

LE FIGARO. - Qui sont les skinheads soupçonnés être à l'origine de l'agression de Clément Méric ?

Jean-Yves CAMUS.- Je refuse pour l'instant d'évoquer le groupe des Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), auxquelles les agresseurs appartiendraient supposément. Les faits sont très graves et il ne faudrait pas incriminer un groupe prématurément. En revanche, la mouvance skinhead en général, de laquelle les agresseurs semblent être proches, a une proportion toute particulière à la violence. Elle l'a dans son ADN. Son contenu idéologique est très basique, il tourne autour du culte de la...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant