Il y a dix ans, Lyon débouchait le Bordeaux pour le titre

le
0
Il y a dix ans, Lyon débouchait le Bordeaux pour le titre
Il y a dix ans, Lyon débouchait le Bordeaux pour le titre

A quelques heures de la réception des Girondins lors de la 37ème journée de Ligue 1, un petit air de nostalgie souffle sur Gerland. Il y a dix ans tout pile, l'OL, déjà champion, écrasait Bordeaux (5-1) à la maison. Une époque où il était de bon goût de jouer les cheveux teints.

Le mot d'ordre est donné, tous les spectateurs sont prévenus. Ce samedi soir à Gerland, les Lyonnais présents viendront rendre un vibrant hommage aux Gones qui sont allés chercher une deuxième place en Ligue 1, inespérée au mois d'août dernier. Un nouveau coach venu de Reims, un groupe toujours plus jeune et des premiers matchs vraiment inquiétants... Oui, Lacazette et ses coéquipiers reviennent de très loin. Et c'est peut-être ce combat qui donne à cette place qualificative en Ligue des champions une saveur toute particulière. Si on parle beaucoup d'avenir dans la capitale des Gaules, c'est qu'on aimerait bien connaître à nouveau les joies du passé. Cette époque dorée, quand les joueurs fêtaient leur titre de champions de France, acquis à la 35ème journée, en battant largement Bordeaux avec les cheveux – ou le crâne, pour Cris – teints en rouge et bleu. Dix ans plus tard, seule l'ambiance à Gerland sera la même.

Une domination incontestable


Forts de trois titres de champions consécutifs, les Gones abordent la saison 2004-2005 avec une confiance absolue. Il faut dire qu'à cette époque, Lyon a sans doute le meilleur effectif de son histoire. "Lyon ? C'est une équipe impressionnante. Elle l'était déjà lorsque je la regardais devant mon écran de télévision. Maintenant vu du stade de Gerland, c'est une équipe supérieure techniquement et physiquement parlant", expliquait Sonny Anderson à OL TV après la victoire conte Auxerre (2-1), lors de la 16ème journée. "Aujourd'hui Lyon domine largement le football français", pensait Philippe Violeau, alors joueur de l'AJA. Leaders depuis la dixième journée, les joueurs de Paul Le Guen ne quitteront plus la première place de la saison. Cette année-là, Lyon gagne les deux derbys (2-3, puis 3-2) et ne perd pas contre l'Olympique de Marseille (1-1, puis 0-1). Bref, une saison parfaite. Intraitables en France, les Lyonnais savent aussi très bien voyager. Premier de son groupe de Ligue des champions devant Manchester United, l'OL semble bâti pour aller chercher une demi-finale.

Comme cette année, Lyon atteint un niveau de jeu collectif remarquable. Cette force, les Gones la tirent d'un groupe unis, dans lequel de jeunes joueurs arrivent à progresser avec des vedettes. "Ce soir, nous avons atteint un niveau de jeu très intéressant. Le groupe se porte bien et les joueurs prennent du plaisir à jouer ensemble. Cela se…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant