Il y a dix ans, Juve-Napoli, c'était en Serie B

le
0
Il y a dix ans, Juve-Napoli, c'était en Serie B
Il y a dix ans, Juve-Napoli, c'était en Serie B

Il y a dix ans, pratiquement jour pour jour, la Juventus et le Napoli s'affrontaient en Serie B. Retour sur une autre époque.

C'était il y a dix ans, et pourtant, un siècle semble s'être écoulé. Ce samedi 29 octobre 2016, au Juventus Stadium de Turin, on se dispute les premières places de la Serie A et probablement déjà un petit morceau de Scudetto. La Juve est quintuple championne d'Italie en titre, et elle s'apprête à défier son dernier dauphin, le Napoli. Entre les deux formations, une haine viscérale qui n'est plus à présenter, et qui s'est accentuée encore un peu plus cet été avec le transfert pour quatre-vingt-dix millions d'euros de Gonzalo Higuaín. Les deux équipes s'affrontent d'ailleurs un samedi soir parce que, la semaine prochaine, elles disputeront toutes deux des matchs de Ligue des champions. Réception de Lyon pour les Bianconeri, déplacement délicat chez le Beşiktaş pour les Partenopei. Le tableau est idyllique. Et il l'est d'autant plus qu'il y a dix ans, le 4 novembre 2006 très précisément, c'est en deuxième division que les deux formations s'affrontaient.

734 minutes d'invincibilité


Retour en arrière d'une décennie. Lors de l'été 2006, l'Italie est sacrée championne du monde, et dans la foulée, la tornade Calciopoli s'abat sur la Botte. La décision tombe finalement : la Juventus est reléguée en Serie B, avec initialement une pénalité de trente points, d'abord réduite à dix-sept, puis enfin "seulement" à neuf. Dans le même temps, le Napoli, qui a fait faillite lors de l'été 2004 et a dû renaître en Serie C grâce au rachat d'Aurelio De Laurentiis, valide sa montée en Serie B. Les deux rivales ont donc désormais un objectif commun : retrouver l'élite le plus rapidement possible. Cette Serie B est de loin la plus relevée de l'histoire. Outre la Juve et le Napoli, on y trouve également Bologne, le Genoa, Brescia ou encore le Hellas Vérone.


Pas de quoi effrayer Juventini et Napoletani, qui débutent le championnat pied au plancher. La Juve commence par un nul 1-1 sur la pelouse de Rimini, puis aligne huit victoires de rang, en encaissant seulement un but. Le Napoli, de son côté, présente un bilan plus mitigé de quatre victoires, trois nuls et deux défaites. C'est ainsi que le 4 novembre, le San Paolo accueille le rival honni.…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant