Il vole un petit-beurre géant contre rançon

le
0
Pour restituer au fabricant allemand de biscuits Bahlsen la célèbre enseigne en métal doré de l'entreprise à Hanovre, le Krümelmonster exige la distribution de biscuits à tous les petits patients de l'hôpital.

Correspondant à Berlin

Cela ressemble à un coup marketing bien agencé. Le fabricant allemand de biscuits Bahlsen a répondu au Krümelmonster, devenu en une semaine, via Facebook, le plus célèbre maître chanteur d'Allemagne. La firme offrira 52.000 paquets de petits-beurre Leibniz à 52 œuvres sociales pour enfants en échange de la restitution du sigle de l'entreprise.

«Nous voulons récupérer notre Keks (biscuit). Le Keks est un symbole pour notre maison», a lancé Werner M. Bahlsen dans une supplique aux «ravisseurs».

Tout a commencé par le vol du petit-beurre en métal doré de 20 kilos accroché à 5 mètres de hauteur depuis 100 ans au fronton du siège de Bahlsen à Hanovre, dans le nord de l'Allemagne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant