Il vendait du vin bas de gamme au prix des grands crus

le
0
Un Alsacien a été mis en examen pour avoir escroqué plus d'une centaine de personnes âgées, en leur vendant du vin ordinaire à un prix très élevé. Il pourrait avoir empoché jusqu'à 300.000 euros.

Vingt-quatre bouteilles de piquette pour 16.500 euros. Quelques unes de plus pour 30.000 euros. C'est l'escroquerie dont ont été victimes une vieille dame et un homme de 99 ans. Et ils ne sont pas les seuls. Un Alsacien de 52 ans a été mis en examen mardi à Besançon (Doubs), pour avoir vendu du vin bas de gamme au tarif des grands crus, à près de 150 personnes âgées, de 78 ans et plus.

Si la différence entre un vin de bonne qualité et un autre bien moins bon peut sembler évidente, elle ne l'est pas pour tout le monde. «Sans même parler des experts, il y a en France beaucoup d'amateurs qui savent faire la distinction, explique au Figaro Gilles de Revel, doyen de la faculté d'½nologie de Bordeaux, mais il peut arriver qu'une personne qui n'y connaît r...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant