Il trouve une facture de téléphone de 77.686 euros à son retour de vacances

le
2

De retour des Caraïbes, un Avignonnais a eu la surprise de recevoir une facture de téléphone 1553 fois plus élevée que son forfait mensuel.

Difficile retour de vacances pour Vincent Lahouse. Cet agent immobilier avignonnais a eu la surprise, à son retour d'un séjour en République dominicaine pour les fêtes de fin d'année, de recevoir une facture mirobolante de son opérateur téléphonique. Ce dernier lui demande la coquette somme de 77.686,20 euros, relate Le Dauphiné Libéré . Vincent Lahouse a pourtant signé pour un forfait mensuel de 50 euros: «ça fait 1553 fois son forfait de base. Ça fait cher les vacances», commente son avocat, Me Olivier Collion, dans les colonnes du quotidien régional. Cette surconsommation est évidemment liée à son voyage dans les Caraïbes, or l'Avignonnais assure avoir «juste envoyé des textos de bonne année». Du côté des données mobiles, il n'en aurait que peu consommé car, à part quelques photos sur les réseaux sociaux, il n'a passé que peu de temps sur internet. D'où sa stupeur lorsqu'il découvre sur facture Bouygues Telecom entreprises, un décompte de 24 gigas de données consommées!

La facture divisée par quatre après un coup de fil

L'agent immobilier n'a pas tardé à contacter Europe Réalisation, distributeur de Bouygues Telecom entreprises à Marseille, pour comprendre cette situation. Après plusieurs longues minutes de négociations, l'opérateur propose de réduire le montant de la facture à 20.000 euros. «Ils ont expliqué que c'est la somme (16.416 € hors taxe) qu'ils doivent régler à l'opérateur local. Ce qui montre leur marge: ils multiplient par 4!», s'indigne l'avocat de Vincent Lahouse. Ce dernier a indiqué au Dauphiné Libéré qu'il refusait de «régler des frais incompréhensibles». En attendant, ce litige met en péril son portefeuille car, outre le montant à verser, le contrat concerne son activité professionnelle. Depuis une semaine, l'opérateur a restreint cinq lignes téléphoniques, contraignant le travail des collaborateurs de l'agent immobilier. Devant l'urgence de la situation, Me Olivier Collion menace d'une saisie du tribunal si les lignes ne sont pas rétablies.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cresus57 il y a 8 mois

    Et bien sûr pour se défendre il n'est pas gêné de dire qu'il a utilisé son téléphone pro à des fins perso...

  • b.renie il y a 8 mois

    Facture téléphonique incompréhensible. Encore l'informatique qui déraille. Pensons à ce projet de voitures autonomes sous prétexte que l'informatique est plus sûre que l'esprit humain