Il simule un cambriolage pour garder son job

le
0
Un vigile, qui voulait prouver que le site qu'il gardait avait besoin de ses services, s'est infligé des blessures pour simuler l'agression de voleurs.

Il était prêt a tout. Pour garder son emploi, un veilleur de nuit a dénoncé un faux cambriolage, dans le foyer d'hébergement d'urgence à Mulhouse (Haut-Rhin) qu'il était censé garder. L'homme de 27 ans a également mis en scène sa propre agression. Pour expliquer son acte, l'homme a reconnu qu'il craignait pour son emploi et qu'il voulait justifier la présence d'un vigile sur le site.

Tout commence la soirée du 9 juillet. La directrice du foyer appelle le commissariat et explique qu'elle vient de constater qu'un vol a été commis. Tous les ordinateurs ont disparu, tandis que le vigile n'est pas à son poste. Alors que les policiers sont sur place, le centre d'information et de commandement du commissariat reçoit l'appel d'un homme se disant blessé sur la voie publique. Il s'agit du vigile que l'on retrouve t...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant