Il serait possible de cultiver des légumes sur Mars

le
1

Des chercheurs tentent de faire pousser des légumes sur des sols aux propriétés similaires à ceux de Mars. Explications sur cette expérience insolite qui pourrait déterminer les futures explorations de la planète rouge.

Et si Mars la rouge se couvrait de champs et de cultures ?
Et si Mars la rouge se couvrait de champs et de cultures ?

A quand des champs de patates sur Mars ?

L'expérience a commencé en 2013 dans les laboratoires de l'Université de Wageningen aux Pays-Bas. Le professeur Wieger Wamelink a commandé à la NASA 100 kg de terres similaires aux sols martiens. Constituées de terres extraites d'un volcan d'Hawaï et des déserts de l'Arizona, ces répliques sont idéales pour des expériences agricoles.
Dans des serres expérimentales, le chercheur néerlandais s'est lancé avec succès dans la culture de radis, de cresson et de seigle. Malgré quelques difficultés (pour les épinards notamment), les premières plantations ont été couronnées de succès, avec des résultats d'une qualité inattendue. Le prochain objectif du professeur Wamelink est de réussir à cultiver des tomates et des pommes de terre dans un contexte aride et peu hospitalier proche de l’environnement martien.

Des légumes martiens comestibles ?

Pour la réussite des missions humaines vers Mars, la question de l'alimentation est cruciale. Cultiver des aliments sur place est une option intéressante, dans la mesure où elle permet l'autosubsistance des équipes, à l'instar de Matt Damon dans le film «Seul sur Mars».
Mais réussir à faire pousser des légumes n'est pas une fin en soi. Rien ne garantit que les récoltes obtenues ne soient comestibles ! La principale interrogation quant à cette potentielle agriculture martienne est bien de savoir si les humains peuvent s'en nourrir.
Les risques viennent essentiellement des métaux lourds présents dans les sols de Mars. Arsenic, plomb et mercure peuvent intoxiquer gravement les humains. Pour contourner ces dangers, Wamelink travaille sur une méthode de purification des sols par l'introduction d'espèces végétales adaptées comme des violettes. La planète rouge pourrait passer au mauve !
Malgré les résultats encourageants de ces recherches, l'agriculture dans l'espace en est encore au stade expérimental.

Trucs & Astuces

Les chercheurs disposent de 10 à 15 ans pour mettre au point des techniques d'agriculture adaptées à Mars. C'est l’échéance que se fixe la NASA américaine avant de lancer ses premières missions humaines vers la planète rouge. Ces projets pourraient être menés par la société SpaceX de l’excentrique Elon Musk.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ECP1988 le lundi 1 aout 2016 à 18:58

    Au lieu de gaspiller de l'argent sur ces recherches nous ferions mieux d'éviter de mettre de l'arsenic dans la nourriture des poulets américains. C'est le summum du délire.