Il pourrait se vendre six millions de tablettes en France en 2013

le
0
Il pourrait se vendre six millions de tablettes en France en 2013
Il pourrait se vendre six millions de tablettes en France en 2013

Les ventes de tablettes tactiles vont connaître une hausse plus forte qu'attendu en 2013, a indiqué lundi l'institut GfK, qui prévoit la vente de six millions d'unités cette année en France, contre 3,6 millions en 2012, et constate aussi une spectaculaire baisse des tarifs.En début d'année, l'institut GfK estimait que 5,1 millions de tablettes devraient être vendues en France, il révise aujourd'hui ses prévisions en prévoyant une hausse de 65% des ventes pour l'année 2013, atteignant les 6 millions d'unités.La baisse de prix de l'ordre de 32% enregistrée sur le premier trimestre 2013 "est le signe indéniable d'un marché dont l'argument majeur reste le prix", indique François Klipfel, directeur général adjoint chez GfK France.Pour GfK, le raz de marée des offres low-cost, "parfaitement en phase avec les attentes de la distribution qui cherche à générer du trafic en magasin avec une politique de prix bas", pourrait cependant s'avérer en contradiction avec "la volonté des fabricants de valoriser l'innovation liée aux usages du tactile"."Les concessions que cela implique au niveau de l'expérience consommateur ne disent pas si ce dernier y trouvera son compte sur le long terme", souligne M. Klipfel.L'avènement des offres low-cost a été permis par "les avancées considérables qu'a connu l'outil de production asiatique" qui a ainsi pu proposer aux marques des produits corrects sous la barre de 200 euros dès 2012.Par contre, les tablettes plus haut de gamme comme celles compatibles avec les réseaux mobiles 3G/4G restent plus discrètes du fait également d'un usage de la tablette essentiellement résidentiel et qui profite, en France, d'une excellente couverture wifi, souligne GfK."La tablette pose également la problématique d'un business model en mutation", indique l'institut, car "certains acteurs affirment publiquement ne pas se soucier de la rentabilité sur le matériel...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant