Il nous manque déjà

le , mis à jour à 07:00
0
Il nous manque déjà
Il nous manque déjà

Après l'Asie en 2008 et l'Europe en 2012, Usain Bolt a profité des Jeux olympiques pour séduire et conquérir le continent américain en même temps qu'il a complété sa collection de médailles (9, toutes en or). Et le taux de remplissage du stade olympique de Rio a rappelé la place prise par le phénomène depuis son apparition dans le grand monde en 2008 quand il passa, en quelques mois et quelques courses, de débutant sur 100 m à recordman du monde, puis champion olympique et même triple champion olympique.

Un vrai coup de Foudre. Durant les épreuves d'athlé de ces Jeux, donc, le stade sonnait creux sauf quand IL était annoncé. Avec ses facéties, ses pas de danse, ses mimiques face caméras et son sens incomparable du spectacle, Bolt le magicien a encore une fois électrisé la foule. Mais c'était la dernière fois aux Jeux olympiques.

Oui, Usain Bolt a fait ses adieux aux Jeux. Il fête ses 30 ans aujourd'hui et, même si on aimerait croire à un miracle, le Jamaïquain ne sera pas à Tokyo dans quatre ans. Et il laissera un immense vide, plus grand encore que ce qu'on peut anticiper. « Je savais que ce moment allait arriver, j'ai des sentiments mélangés, avoue Bolt. Ce sport va me manquer, les Jeux vont me manquer parce que les JO sont pour un athlète le plus gros événement possible. » « Avec ce qu'il a fait, il y aura un avant et un après Bolt, Les gens vont devoir se préparer à ne plus le voir, estime Christophe Lemaitre, qui a terminé 3 e de ce qui pourrait être le dernier 200 m du maître. Ça nous fera tout drôle de voir un autre nom que le sien tout en haut du panneau de résultats. Je ne suis pas du genre à idolâtrer des sportifs, mais il faut reconnaître que ce qu'il a fait est tout simplement fabuleux. Il a tout écrasé. Pendant très, très longtemps, on se souviendra de Bolt. Il mérite sa place au Panthéon du sprint pour l'éternité, et même au-delà si c'est possible. » Il quitte donc la scène ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant