«Il nous faut un peu plus de temps pour réaliser les réformes»

le
0
INTERVIEW - Député d'Athènes depuis 2004, Kyriakos Mitsotakis a été réélu dimanche. En Grèce, il incarne la relève au sein de la Nouvelle Démocratie.

LE FIGARO. - Que pensez-vous du Mémorandum, ce document que la Grèce a signé en mars 2012 pour continuer à bénéficier de prêts européens bonifiés?

Kyriakos MITSOTAKIS. -J'ai lu très attentivement ce texte. Son contenu est consacré à 80 % aux réformes structurelles que la Grèce doit faire pour améliorer la compétitivité de son économie. Je les approuve entièrement ; cela fait longtemps que notre pays aurait dû les entreprendre. En revanche, les restrictions budgétaires et le volet fiscal qu'impose ce texte ne sont pas tenables dans l'échéancier proposé. On nous demande de revenir à l'équilibre du budget des dépenses courantes d'ici à 2014. Ce n'est pas possible dans un pays qui connaît une récession économique aussi effroyable. Songez que le gouvernement n'est plus capable de fournir ses hôpitaux en médicaments. Le premier devoir d'un État n'est-il pas de protéger ses administrés? Le problème est que, à l'égard de ses fournisseurs, l'État a plu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant