« Il ne faut pas trop vendre le Bund » selon Franck Dixmier, Allianz Global Investors

le
0

Franck Dixmier, directeur mondial des gestions obligataires chez Allianz Global Investors, recommande de ne pas trop vendre le Bund en 2016 car il bénéficiera encore de l'intérêt des investisseurs dans les phases de stress. Il y a des facteurs de soutien à la croissance mondiale notamment la bonne tenue de la croissance de la zone euro ou encore la vigueur de l'économie américaine.
Franck Dixmier, directeur mondial des gestions obligataires chez Allianz Global Investors, était l'invité de Lucie Morlot dans Direct Marchés.


Copyright (c) 2016 www.TVFinance.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant