Il ne faut pas sous-estimer la capacité des marchés à rebondir après un choc électoral

le
0

Eric Franceschini, Directeur de la Gestion de Bordier et Cie France revient sur les tensions observées sur le marché à moins d'une semaine de l'élection présidentielle en France. Le marché est balancé depuis plusieurs semaines entre les bons chiffres économiques et les élections françaises et les tensions géopolitiques. « Avec le Brexit et Trump nous avons appris 2 choses : ne pas faire confiance aux sondages et ne pas sous-estimer la capacité des marchés à rebondir après un choc électoral »

Copyright (c) 2017 www.TVFinance.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant