Il ne faut pas menacer l'indépendance de la BCE, avertit Draghi

le
10
DRAGHI RAPPELLE QU'IL FAUT RESPECTER L'INDÉPENDANCE DE LA BCE
DRAGHI RAPPELLE QU'IL FAUT RESPECTER L'INDÉPENDANCE DE LA BCE

BRUXELLES (Reuters) - Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), a déclaré jeudi que les appels incessants lancés par certaines institutions et certains pays pour que la BCE agisse risquaient de saper la crédibilité de l'institut d'émission.

Lors de la conférence de presse qui a suivi la décision de la BCE de laisser ses taux directeurs inchangés, Mario Draghi a été interrogé au sujet de ces appels, qui exhortent la BCE à un soutien accru à la croissance ou à des mesures contre les risques déflationnistes.

"Au cours de ces derniers jours, nous avons reçu quantité de recommandations de responsables politiques (et) d'institutions sur pratiquement tous les sujets (...) et nous en sommes très reconnaissants", a-t-il dit.

"Mais vous savez que les traités ont fait de nous une entité indépendante donc il faut savoir que si ceci était considéré comme une menace pour notre indépendance, notre crédibilité risquerait d'en souffrir sur le long terme."

Dans ses prévisions de printemps publiées mardi, l'Organisation de coopération et de développement économiques a recommandé à la BCE d'agir pour contrer une menace déflationniste dans la zone euro en abaissant à zéro son principal taux directeur et en affichant un taux négatif pour les dépôts des banques.

Par ailleurs, plusieurs responsables politiques ont exprimé leur préoccupation face à vigueur de l'euro, à l'instar du Premier ministre français, Manuel Valls, qui a appelé samedi de ses voeux une autre politique monétaire en Europe, plus favorable à la croissance.

(Eva Taylor, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1613438 le jeudi 8 mai 2014 à 17:31

    on a même pas été foutu de voter correctement en 2012 , et certains voudrait que le "peuple" dirige la politique monétaire de l'Euro

  • mlcbnb le jeudi 8 mai 2014 à 16:57

    Les Etats voudraient que la BCE impriment encore plus de papiers pour racheter leurs emprunts, ceci pour faire baisser les taux des emprunts d'état, et également pour créer une dévaluation mécanique de l'euro.Cette politique est appliquée par le Japon (sans véritable résultat sur l'inflation), par la banque centrale des US (qui rachète pour près de 70000M USD de bons du trésor par mois), par la banque de chine (à un rythme qui serait même plus important que celui des US).

  • spanouc le jeudi 8 mai 2014 à 16:45

    Si je comprend bien il faut que les prix augmentent constamment pour que les états et les banbsters soient heureux avec leur inflation ? Comment voulez vous après ça que les gens ayant de faibles revenus s'en sortent en Europe ! On vit dans un monde devenu fou.

  • M8609467 le jeudi 8 mai 2014 à 16:41

    la BCE est a la botte des allemands, il faudrait faire un référendum pour savoir si la BCE doit aider les pays et non favorisé les allemands, ces derniers ne se préoccupe pas des autres pays c'"est des fa......

  • gacher le jeudi 8 mai 2014 à 16:07

    la démocratie présuppose que les dirigeant soient tirés au sort, L'oligarchie se fait élire et ne rend aucun compte de ses actes. On a voté contre l'europe par un référendum, et les élus n'en ont rien eu à faire.

  • ttini le jeudi 8 mai 2014 à 16:05

    pourquoi c'est bon la compote

  • gacher le jeudi 8 mai 2014 à 16:05

    si Draghi devait écouter Valls, il y a longtemps que la BCE n’existerait plus

  • grinchu1 le jeudi 8 mai 2014 à 15:57

    la démocratie présuppose que ce soit le peuple souverain qui décide des institutions et, partant, des traités qui font le Statut de la BCE ...

  • idem12 le jeudi 8 mai 2014 à 15:52

    on enlève "des compote" et c'est bon LOL

  • idem12 le jeudi 8 mai 2014 à 15:52

    La BCE ne devrait pas être indépendante elle devrait avoir des compote des comptes à rendre au peuple !!!