«Il n'y aura plus ni pain ni jeux»

le
3
VIDÉO - Selon Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro , la fronde des clubs de football fait suite aux multiples indécisions du gouvernement. Bien que la grève des clubs soit impopulaire, les sportifs espèrent que Hollande cédera, comme sur le cas Leonarda.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stochast le lundi 28 oct 2013 à 10:17

    Que le gouvernement demande au Qatar de payer pour tout le monde et laisse les vrais clubs tranquilles.

  • M608962 le jeudi 24 oct 2013 à 18:31

    et le reste des sous , réparti entre les petits clubs amateurs

  • M608962 le jeudi 24 oct 2013 à 18:30

    les fouteux , trop payés , un smig amélioré serait suffisant