«Il n'y aura jamais d'alliance avec le FN»

le
3
INTERVIEW - Pour le ministre de l'Économie, «la meilleure réponse à l'extrême droite, c'est la croissance».

LE FIGARO.- Nicolas Sarkozy peut-il encore gagner?

François BAROIN. - La victoire est naturellement possible puisque, au second tour de la présidentielle, il s'opère un rassemblement qui va bien au-delà des sensibilités. Personne n'est propriétaire de ses voix. Pas plus à gauche qu'à droite et qu'au centre. Au premier tour, les Français ont choisi. Au second tour, ils devront se déterminer, notamment au travers d'une question: quel est le candidat le plus susceptible de réduire la dette et les déficits et de porter au mieux les intérêts de notre pays?

Le président sortant doit-il s'adresser aussi explicitement aux électeurs du Front national?

Il ne s'agit pas de parler seulement à cet électorat, mais de s'adresser à tout le corps électoral, en rappelant à chaque électeur que le président sortant, par sa gestion, a su préserver notre modèle social durant la crise. S'il n'y a pas eu, en France, de mouvement des «indignés», c'est parce que nos amortisseurs so

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Al2175 le vendredi 27 avr 2012 à 20:03

    ok avec vous tous, je n'avais jamais vote Fn, et pourtant ....

  • puck le vendredi 27 avr 2012 à 19:43

    il ne faut jamais dire jamais surtout que dans tous les pays européens qui permettent une représentativité parlementaire de tous les partis, la droite nationaliste gagne du terrain et participe à plusieurs gouvernements

  • puck le vendredi 27 avr 2012 à 19:40

    il ne faut jamais dire jamais !