Il n'y a plus de rhinocéros au Mozambique

le
0
Il n'y a plus de rhinocéros au Mozambique
Il n'y a plus de rhinocéros au Mozambique

Nous vous parlons régulièrement du braconnage. Les rhinocéros, au même titre que les éléphants, font partie des espèces les plus prisées par les braconniers en raison de leurs cornes qui se vendent désormais à des prix exorbitants sur les marchés noirs, notamment en Asie.

Il y a quinze jours la bonne nouvelle venait des Etats-Unis, où des chiens policiers avaient été dressés spécialement pour détecter les cornes de rhinocéros et d'éléphants. Aujourd'hui c'est avec beaucoup de tristesse que nous sommes dans l'obligation de relayer le triste constat : tous les rhinocéros du Mozambique ont été tués par les braconniers. Il en restait quinze, qui vivaient tranquillement dans le parc de Limpopo. Il n'y en a désormais plus aucun.

Présents sur ce territoire depuis plusieurs millions d'années, les rhinocéros du Mozambique n'auront donc pas survécu à la montée en flèche du prix de leurs cornes sur le marché noir asiatique, qui dépasse désormais celui de l'or, et au braconnage qui en résulte. Ceux des pays environnants sont également fortement menacés.

Ils semblerait que les braconniers aient profité de la complicité des rangers, supposés protéger les animaux. Trente rangers devraient être jugés. Espérons qu'ils seront punis comme il se doit. Le voisin Sud Africain s'implique pour sa part fortement dans la lutte contre le braconnage, et espère entraîner dans son sillage les autres pays de la région.

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant