Il invente le selfie administratif pour éviter de payer des impôts

le
0

L'Américain Andrew Jarvis doit prouver qu'il passe moins de 182 jours par an à New York, où il loue un appartement, pour ne pas y payer d'impôts. Pour cela, il choisit de se prendre en photo devant chez lui à Philadelphie.

Des selfies pour ne pas payer d'impôts. L'architecte américain Andrew Jarvis partage son temps entre ses deux bureaux, l'un à New York et l'autre à Philadelphie où il vit. Pour ne plus perdre de temps avec le trajet, il décide de louer un petit appartement à New York, relate le journal Mashable. Problème, il doit vivre moins de 182 jours par an dans la «Grosse Pomme» pour ne pas y payer d'impôts. Pour le prouver, il a trouvé une solution plutôt originale: prendre des selfies.

Le selfie est un autoportait photographique très à la mode et posté sur les réseaux sociaux. L'Américain Andrew Jarvis va en détourner le sens pour l'utiliser comme preuve. Il a donc commencé à se prendre en photo devant sa maison de Philadelphie pour prouver qu'il y passait la majorité de son temps. Trouvant les photos, sa fille Anna décide de les partager via le compte Instragram «Internalrevenueselfies», jeu de mot entre «Selfie» et «Internal Revenue Service» (IRS), le service des impôts américain. «Mon père se soucie des faits, de l'aspect pratique, des règles et de l'intégrité», explique-t-elle au Mashable.

Les selfies d'Andrew Jarvis n'ont donc aucun but narcissique. Les photos datées permettent de prouver sa présence à Philadelphie. Pour aller plus loin, Il pose sur certaines avec le New York Times et le PhiladelphiaInquirer du jour dans les mains. Andrew collecte également les reçus de ses transactions quotidiennes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant