«Il faut une baisse durable du chômage»

le
0
INTERVIEW - Laurent Berger, le patron de la CFDT, explique que la lutte contre le chômage ne doit pas se résumer aux seuls contrats aidés.

LE FIGARO. - La moindre progression du taux de chômage vous satisfait-elle?

Laurent BERGER. - On est toujours dans la poursuite de la hausse et ce n'est pas une bonne nouvelle. On aura gagné la bataille de l'emploi quand le chômage de masse aura disparu. Le chômage est un drame économique et social. Derrière les statistiques, il y a des hommes et des femmes dont il faut écouter le mal-être. Le débat actuel porte trop sur l'inversion de la courbe du chômage et non sur les leviers pour y parvenir. C'est pourquoi il ne faut pas relâcher la pression. Il faut éviter l'effet démobilisateur d'une inversion temporaire de la courbe. Il faut une baisse durable, et non statistique, du chômage.

Contestez-vous, sans le dire, le recours aux contrats aidés?

Les contrats aidés ne s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant