« Il faut se renforcer car 4200 points est un bon point d'entrée » Sébastien Korchia, Meeschaert AM

le
7

Sébastien Korchia, directeur de la gestion actions chez Meeschaert Asset Management, commente la baisse actuelle des marchés. Il estime qu'il y a une corrélation entre la situation actuelle et la crise de 1998 où les matières premières avaient fortement chuté. Il table sur un point bas du pétrole en février avant un rebond qui pourrait être très rapide. Sur les marchés actions, le gérant souligne que nous sommes sur un bon point d'entrée sur les indices européens.
Sébastien Korchia, directeur de la gestion actions chez Meeschaert Asset Management, était l'invité de Lucie Morlot dans Direct Marchés.


Copyright (c) 2016 www.TVFinance.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4175681 le mardi 19 jan 2016 à 10:09

    Au moins il se mouille....

  • NYORKER le lundi 18 jan 2016 à 19:46

    attendez 3500 , c'est plus sûr

  • Rencho le lundi 18 jan 2016 à 19:21

    Les planètes n'ont rien à voir là dedans. Il aime les images : un gosse, quoi ! Encore un inutile qu'il faut faire bosser en lui mettant une pioche dans les pognes. Il n'y a pas de crise mais une évolution de la société vers une civilisation du jeu. Il faut sortir de la religion du Dieu Offre-Demande.

  • SB1954 le lundi 18 jan 2016 à 18:51

    Fausse conclusion pour une analyse amharique correcte. Je pense encore 300 points à perdre.

  • realtoto le lundi 18 jan 2016 à 17:15

    J attend 3500 pour commencer à rentrer doucement, même si je passe à côté de rebonds techniques.

  • fpicart le lundi 18 jan 2016 à 16:24

    AM = Gestion d'actifs... Ses revenus dépendent des actifs gérés. Plus les encours baissent moins il gagne. A fortiori il perd encore plus quand les sorties excèdent les entrées. Vous croyez sérieusement que ce type va dire que le marché va continuer à baisser ?

  • sfez1 le lundi 18 jan 2016 à 16:06

    À mon avis attendre encore