Il faut sauver nos bistrots !

le
2
Dans les années 1960, nous apprend le quotidien, on comptait 600 000 troquets ; aujourd'hui, il en reste moins de 35 000.
Dans les années 1960, nous apprend le quotidien, on comptait 600 000 troquets ; aujourd'hui, il en reste moins de 35 000.

Il faisait la une du New Yorker en novembre dernier sous la plume du dessinateur français Charles Berberian. Le bistrot, symbole de la résistance de la France aux attaques terroristes, berceau de la convivialité, serait en voie de disparition. « Jamais il n'y a eu aussi peu de cafés en France », annonce ainsi tristement Le Parisien mercredi matin, dévoilant une étude inédite de France Boissons. Dans les années 1960, nous apprend le quotidien, on comptait 600 000 troquets ; aujourd'hui, il en reste moins de 35 000. 34 669 dans 10 619 communes pour être exact.

Résultat : le lien social s'affaiblit considérablement dans les 26 045 villages qui n'ont plus ce lieu de vie qui permet aux habitants de se retrouver. En cause, l'exode rural, l'interdiction de fumer et le prix des consommations en hausse. « Une France sans zinc, c'est pas possible ! C'est dans ses gènes, sa culture ! » témoigne le client d'un café parisien. « On a tellement de petits appartements à Paris que le café, c'est presque notre salon, un chez soi », renchérit un autre. Mais le phénomène concerne aussi - et surtout - les bars de province.

« Comme la poste ou l'église »

« Ici, le café, c'est comme la poste ou l'église », un rendez-vous quotidien où l'on vient pour lire la presse, retrouver des amis ou refaire le monde au comptoir. « Beaucoup d'élus ont compris l'urgence de sauver nos débits de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 20 jan 2016 à 15:45

    ah des bistrots à la campagne, vieux souvenirs......maintenant heureusement il y a les superettes et les bancs publics...LAMENTABLE

  • ostrevan le mercredi 20 jan 2016 à 11:34

    aller au café pour y boire des boissons sans alcool ........ (la police est devant la porte - une image) ..... autant boire de l'eau à la maison.