«Il faut sauver le soldat UMP»

le
1
POLITIZAP - Au sein du premier parti d'opposition, sommé de rembourser 11 millions d'euros en raison de l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, les esprits s'échauffent et la course aux dons s'engage.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le vendredi 2 aout 2013 à 19:40

    Un moribond ne peut pas être sauvé.