«Il faut renforcer notre cohésion»

le
0
INTERVIEW - Pour le patron des députés UMP, Christian Jacob, un Sénat à gauche «complique la donne».

LE FIGARO. -Que pensez-vous de la défection de Jean-Louis Borloo?

Christian JACOB. -C'est une sage décision qui montre le sens des responsabilités de Jean-Louis. Comme je l'ai toujours dit, il a toute sa place dans notre famille politique et sa place est là. Il a contribué pendant neuf ans à la réussite de l'UMP et son nom est lié à des réformes importantes. On a besoin de son talent, de sa compétence et de son expérience. Sa décision est une bonne nouvelle pour l'intérêt général, pour la droite et pour le centre.

La majorité doit-elle tendre la main à François Bayrou?

Est-ce que la candidature Borloo changeait quelque chose à la détermination de Bayrou? Je ne le crois pas du tout. François Bayrou a fait le choix de s'écarter de la majorité présidentielle et je le regrette. Cela dit, la porte de la majorité présidentielle lui est toujours ouverte.

Le basculement à gauche du Sénat va-t-il modifier le fonctionnement de la vie parlementaire?

Nous allo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant