Il faut régler la crise des réfugiés dans les 2 mois-PM suédois

le
0
    DAVOS, Suisse, 21 janvier (Reuters) - Les pays européens ont 
environ deux mois pour trouver une approche commune à la gestion 
de la crise des migrants sinon l'avenir de l'Union européenne 
sera menacé, a estimé le Premier ministre suédois Stefan Lofven, 
jeudi. 
    S'exprimant lors du Forum de Davos en Suisse, Lofven a été 
interrogé sur les propos de son homologue néerlandais Mark Rutte 
qui estimait que les Européens devaient s'attaquer à la question 
des réfugiés dans les six à huit prochaines semaines. 
    "Oui, je pense que c'est dans ce créneau", a répondu Lofven. 
"Nous savons que le nombre de réfugiés va augmenter à nouveau 
avec l'arrivée du printemps", a-t-il ajouté. 
    "Je ne suis pas naïf. Lorsque nous allons débattre de cette 
question, l'argument que j'adresserai aux pays qui ne veulent 
pas accueillir de réfugiés est que si nous ne trouvons pas une 
solution l'Union européenne sera en danger. Si nous ne parvenons 
pas à nous entendre, Schengen sera en danger", a-t-il dit. 
     
 
 (Noah Barkin; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant