« Il faut nous laisser une certaine liberté »

le
0

Etudiant en licence de physique chimie à Tours (Indre-et-Loire), Serge Amesland, 22 ans, vient cueillir les melons chaque été depuis cinq ans chez le même producteur, à Savigny-sous-Faye dans la Vienne. Equipé de gants, d'un sécateur et d'un seau, il arpente les kilomètres de champs de melons de 7 heures jusqu'à 16 ou 17 heures. « C'est dur, mais il y a une bonne ambiance, c'est le principal. » Alors, le CDD renouvelable, utile ? « Oui et non, souffle Serge. Ça nous permet d'être fixés mais ça nous engage très tôt, alors que je ne sais qu'à partir de mai si je vais venir faire la cueillette. En plus, si l'employeur est content de toi, il te reprend. » Pour lui, travailler l'été est une nécessité, en attendant de trouver un emploi stable. Il gagne un peu plus de 2 000 € pour un mois et demi. « J'ai d'abord pu me payer le permis, puis la voiture. Ça me permet d'apprendre à gérer mon propre argent, à être indépendant », explique-t-il.

 

Hébergement et essence non défrayés

 

Cette année, il a ramené Stéphane Noah, un ami tourangeau, dans ses bagages. « Cela faisait des années qu'il me disait que c'était génial de faire la cueillette du melon, alors j'ai fini par venir ! » rigole le jeune homme de 26 ans. Un BEP vente en poche, il reprendra les études à la rentrée pour devenir infirmier. Jusqu'ici, il a multiplié les petits boulots, y compris pendant les saisons, dans la grande distribution et dans la vente.

 

« Le CDD renouvelé automatiquement, cela ne sert à rien ! tance Stéphane. Je ne veux pas être obligé à revenir travailler au même endroit chaque été. Il faut nous laisser une certaine liberté. » Les deux amis sont logés, à leur charge, dans un camping proche de l'exploitation, à 5 € la nuit. Les frais d'essence, pour se rendre dans les champs, parfois à plus de 30 km, ne sont pas remboursés non plus. « Je suis habitué à ce mode de fonctionnement depuis cinq ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant