«Il faut laisser aux enfants le temps de l'immaturité»

le
0

INTERVIEW - La controverse autour de la théorie du genre à l'école interpelle les parents d'élèves. Certains craignent qu'une éducation à la sexualité soit dispensée dès la maternelle. Pourtant, les questions des enfants de 3 ans ne doivent pas être balayées d'un revers de main par les parents selon le pédopsychiatre Patrice Huerre.

LE FIGARO - À partir de quel âge peut-on parler de sexualité avec son enfant?

Patrice HUERRE -Cela dépend de ce que l'on met derrière le mot sexualité. Il ne faut évidemment pas aborder la question de la reproduction dès la petite enfance. Mais les enfants sont confrontés très tôt à la différence des sexes. Pendant le bain, une petite fille de 3 ans qui viendrait, par exemple, d'avoir un petit frère, peut tout à fait poser des questions à ses parents sur ce pénis qu'elle n'a pas. Petit à petit, les questions vont évoluer: «Pourquoi je suis faite comme ça et lui, non?» Ce qu'ils ont vu à l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant