«Il faut jeter les bases d'une nouvelle relation franco-allemande»

le
0
INTERVIEW - Bruno Le Maire, ancien ministre des Affaires européennes propose un «agenda franco-allemand pour 2020».

LE FIGARO.- Comment qualifiez-vous la relation franco-allemande?

Bruno LE MAIRE.- La relation franco-allemande oscille entre la rivalité et la coopération. Aujourd'hui, elle fait face à quelque chose de nouveau et d'inquiétant: l'indifférence. Elle n'est plus la priorité ni d'un côté ni de l'autre du Rhin. C'est une indifférence qui grandit entre nos deux peuples et qui se voit dans la pratique de la langue allemande: près de 50 % des jeunes Français apprenaient l'allemand après la Seconde Guerre mondiale, ils ne sont plus que 22 % aujourd'hui.

Que faire?

Il faut jeter les nouvelles bases d'une relation franco-allemande. C'est l'intérêt de notre pays parce que la relation avec l'Allemagne nous tire vers le haut. Le PIB de la France cumulé à celui de l'Allemagne éq...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant