«Il faut faire changer le regard sur la publicité»

le
0
Frédéric Winckler, le nouveau patron du syndicat des agences de pub, l'AACC, mobilise ses troupes pour redonner de l'attractivité à des métiers mal perçus.

Élu le 7 juin dernier à la présidence de l'Association des agences conseils en communication (AACC), Frédéric Winckler a constitué, ce mardi matin, l'équipe appelée à l'épauler durant les deux ans de son mandat. Le nouveau patron du syndicat, par ailleurs président de JWT France (groupe WPP), avait annoncé la couleur dès son élection. «Notre métier doit changer de posture pour revendiquer très clairement le rôle important qu'il joue dans la création de valeur économique et sociale», avait-il notamment déclaré, conscient du désamour des Français pour la publicité et de la distance prise par les jeunes diplômés avec le secteur de la communication.

Décidé à prendre le taureau par les cornes, Frédéric Winckler veut un « système de combat » en créant sept missions confiées à autant de vice-présidents qui présenteront leur plan d'action le 6 septembre prochain. La première d'entre elles est la «digitalisation» de la profession, dont Mathieu Morge

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant