«Il faut encore davantage libéraliser le marché de l'emploi»

le
0
INTERVIEW - Économiste français, Philippe Aghion enseigne à Harvard et à l'École d'économie de Paris. Il analyse les chiffres du chômage.

LE FIGARO. - Comment jugez-vous les chiffres du chômage en France?

Philippe AGHION. - Le marché du travail est encore trop rigide, avec une multiplicité de freins à la mobilité professionnelle et géographique, et des durées de litiges trop longues. Le gouvernement a fait plusieurs pas dans la bonne direction: l'accord national interprofessionnel de janvier 2013, l'accord récent sur la formation professionnelle et le crédit compétitivité emploi (CICE). Mais ce ne sont que des premiers pas.

Qu'aurait-il fallu faire?

Tout d'abord engager des réformes plus audacieuses pour libéraliser le marché du travail et le marché des biens. Et parallèlement, s'attaquer au problème des déficits publics pas uniquement à travers des augmentations d'impôts, mais égalemen...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant