Il faudra quelques jours pour reprendre tout Ramadi-TV irakienne

le
0
    BAGDAD, 23 décembre (Reuters) - Les forces gouvernementales 
irakiennes s'attendent à chasser les combattants du groupe Etat 
islamique (EI) de la ville de Ramadi d'ici quelques jours, a 
rapporté mercredi la télévision nationale, qui cite le chef 
d'état-major de l'armée de terre, le général Osman al Ghanemi. 
    Si Ramadi tombe aux mains de l'armée, ce sera la deuxième 
grande ville, après Tikrit, à être reprise par le pouvoir 
irakien à l'Etat islamique en Irak. Cela conforterait 
psychologiquement les forces de sécurité irakiennes qui ont vu à 
la mi-2014 un tiers du territoire national passer sous le 
contrôle des djihadistes sunnites de l'EI à la faveur d'une 
offensive éclair. 
    "Dans les jours à venir, on annoncera la bonne nouvelle de 
la libération totale de Ramadi", a déclaré la chaîne Irakia. 
    Les forces irakiennes ont commencé mardi à l'aube à 
progresser en direction du dernier quartier tenu par l'EI, dans 
le centre de Ramadi, ville sunnite au bord de l'Euphrate, à une 
centaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad. Ramadi, chef-lieu de 
la province d'Anbar, est passée sous le contrôle de l'EI en mai 
dernier. 
 
 (Maher Chmaytelli; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant