Il faudra jusqu'à deux ans pour chasser l'EI d'Irak, dit Londres

le
1

(Avec déclarations supplémentaires de Hammond, Cameron) LONDRES, 22 janvier (Reuters) - Il faudra jusqu'à deux ans avant que la coalition mise en place par les Etats-Unis ne soit en mesure de chasser les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) d'Irak, dont l'armée n'est pas encore opérationnelle, a estimé jeudi le chef de la diplomatie britannique Philip Hammond. "Cela ne va pas prendre trois ou six mois. Il faudra un an, peut-être deux pour chasser l'EI de l'Irak mais nous faisons ce qu'il faut pour inverser la tendance", a dit Philip Hammond a la chaîne télévisée Sky News avant une réunion à Londres de la coalition anti-EI. Le secrétaire au Foreign Office avait auparavant estimé sur les ondes de la BBC qu'il faudrait "plusieurs mois" avant que l'armée irakienne ne soit en mesure de lancer une vaste offensive au sol. Londres reçoit les représentants de 21 pays engagés contre les djihadistes de l'EI, qui contrôlent de vastes territoires dans l'ouest et le nord de l'Irak et dans l'est de la Syrie. Au menu des discussions figureront les moyens de renforcer la campagne militaire contre l'EI dans les deux pays, d'assécher les finances du groupe et de réduire l'afflux de combattants djihadistes étrangers. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry est attendu dans la capitale britannique ainsi que le Premier ministre irakien Haïder al Abadi, qui rencontrera son homologue David Cameron. A Haïder al Abadi, qui réclame davantage d'entraînement et d'équipement pour les forces gouvernementales irakiennes, David Cameron a assuré au cours d'un entretien bilatéral que Londres était prête à s'engager davantage. "La menace de la terreur extrémiste à laquelle vous êtes confrontés en Irak est aussi une menace à laquelle nous devons faire face au Royaume-uni", a-t-il déclaré. "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher les combattants étrangers de se rendre dans votre pays et de semer le chaos dont nous sommes témoins aujourd'hui." (Andrew Osborn; Jean-Stéphane Brosse et Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le jeudi 22 jan 2015 à 18:18

    Deux ans! Il peut rajouter un zéro.