«Il est urgent de renouer le dialogue euro-méditerranéen»

le
0
INTERVIEW - L'écrivain-diplomate Daniel Rondeau, ex-ambassadeur à Malte, qui représente actuellement la France auprès de l'Unesco, analyse la tenue, vendredi et samedi à La Valette, du sommet 5+5 auquel participe François Hollande.

«Il est urgent de renouer le dialogue euro-méditerranéen»
«Il est urgent de renouer le dialogue euro-méditerranéen»

Crédits photo : OLGA MALTSEVA/AFP

LE FIGARO - Ce «format» réunissant cinq pays de l'UE (France, Italie, Espagne, Portugal, Malte et cinq du Maghreb (Tunisie, Libye, Algérie Maroc, Mauritanie) est-il, selon vous, le plus approprié pour relancer le dialogue euro-méditerranéen?

DANIEL RONDEAU - François Hollande a raison de se rendre à ce sommet 5+5. Le dialogue euro-méditerranéen a été mis en veilleuse par les évènements récents. Il est urgent de renouer des fils et de tout remettre à plat avec les nouveaux dirigeants, je pense à la Tunisie et à la Libye.Ce sommet a lieu à Malte, d'une certaine façon un endroit idéal pour ce genre de rencontre parce que, comme disait Fernand Braudel, cette île est à la fois un morceau d'Afrique et une terre européenne. Les Maltais ont depuis longtemps inventé un principe, qu'aimait rappeler l'ancien président maltais Guido de Marco: «Pas de sécurité en Europe sans sécurité en Méditerranée.» Ce principe est p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant