«Il est risqué d'avoir un compte offshore»

le
0
Corinne Dadi, avocat fiscaliste chez Stehlin & Associés, explique pourquoi il est important de profiter de la « fenêtre de régularisation » pour les comptes à l'étranger.

LE FIGARO. - Recevez-vous beaucoup de demandes de régularisation?

Corinne DADI. - Les demandes sont en forte augmentation depuis la sortie le 21 juin de la circulaire Cazeneuve, qui assouplit les conditions en cas de régularisation spontanée par rapport au droit commun. Le mouvement avait déjà commencé depuis plusieurs mois sous la pression venant de Suisse. Depuis septembre, le rythme des demandes s'est encore nettement accéléré avec la mise en place d'un service dédié auprès de l'administration fiscale, qui compte une vingtaine de personnes.

La pression du côté suisse, vous voulez dire des banques?

Oui. Car les banques suisses anticipent le passage au système d'autodéclaration, à l'échange automatique d'informations, d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant