Il devait 200.000 euros, un kiné se suicide avec sa femme

le
5
Le couple était sous le coup d'un redressement de la Caisse primaire d'assurance maladie. Pour épargner l'humiliation à ses deux filles, le praticien s'est pendu avec son épouse.

Macabre découverte pour la gendarmerie. Stéphane Coulier, un kinésithérapeute, s'est pendu avec son épouse mardi à leur domicile d'Esquelbecq, près de Dunkerque. Avant de passer à l'acte, les époux avaient laissé une lettre, expliquant les raisons de ce geste désespéré. D'après la gendarmerie, il semblerait que le couple était sous le coup d'un «redressement de la Caisse primaire d'assurance maladie avec obligation de rembourser» près de 200.000 euros, notamment pour «trop-perçus». Sandrine Cabot, directrice de la CPAM de Dunkerque, a cependant affirmé à La Voix du Nord qu'il ne s'agissait pas d'une «injonction de payer», mais du simple lancement d'une procédure qui pouvait être contestée.

Selon l'enquête, «la raison principale» du geste de ce couple est qu'ils auraient voulu épargner à leurs deux filles de 11 et 14 ans «les conséquences de cette dette». Ces dernières, à l'école au moment du drame, ont d'ailleurs été prises en charge par leurs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bianca20 le vendredi 2 déc 2011 à 17:49

    CPAM = mafiosi

  • marconge le vendredi 2 déc 2011 à 14:48

    A-t-il pensé à ses enfants, pôv C**s. Ils ne méritent que la mort, les parents évidemment.

  • M5062559 le vendredi 2 déc 2011 à 14:40

    Oui on entend parler de plus en plus d'affaires de surfacturation ou de facturation pour des actes fictifs de la part de certains libéraux. Il faut que la CPAM fasse de la prévention.

  • belleO1 le vendredi 2 déc 2011 à 13:50

    J'ai jeté un coup d'oeil a l'article du figaro, c'est la faute a la brutalité de la cpam. A 40 ans il avait un top percu de 15.5 années de smic. Sal.op.iots d'assurés sociaux pres de leur sous. Meme si l'histoire est malheureuse, j'espere que la cpam se payera sur l'heritage pour les sommes induments facturées. C'est trop frequent chez les liberaux paramedicaux.

  • pierry5 le vendredi 2 déc 2011 à 13:42

    Roméo et Juliette moderne. Ah... les sirènes de la surconsommation !!