Il Cavaliere sauve son gouvernement

le
0
VIDÉO - Le président du Conseil a obtenu le vote de confiance des députés italiens à une très courte majorité, et conserve donc son poste

L'issue était plus qu'incertaine, mais Berlusconi est parvenu à remporter l'épreuve de peu. Après les sénateurs, les députés italiens ont renouvelé mardi leur confiance au président du Conseil, avec seulement trois voix d'avance. Malgré des scandales sexuels à répétition et la défection récente de plusieurs soutiens politiques, le président du Conseil, qui cumule huit ans et demi à la tête du gouvernement italien (sur trois mandats), est donc reconduit dans ses fonctions. Mais l'avenir de sa coalition de centre-droit demeure menacé, en raison de la très courte majorité dont elle dispose désormais.

Sans surprise, les sénateurs italiens s'étaient prononcés dans la matinée contre la motion de censure, par 162 voix favorables sur 308, notamment grâce à l'appui de la Ligue du Nord. Mais la décision finale reposait surtout sur la chambre basse. Trente-cinq députés emmenés par le président de la chambre Gianfranco Fini avaient annoncé leur intention de souteni

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant