Ikea reprend ses anciens meubles

le
6
Après l'avoir testé avec succès au printemps, l'enseigne déploie son programme «Donnez une seconde vie à vos meubles» dans tous ses magasins en France à partir de janvier. D'autres pays sont intéressés par le concept.

«Après toutes ces années, votre petite bibliothèque Billy est trop étroite. Ikea vous propose de la reprendre et vous aide à acquérir les nouvelles étagères pour vos prochains livres!» Après l'avoir testée pendant deux mois en avril et mai, Ikea France a décidé de poursuivre son opération inédite «Donnez une seconde vie à vos meubles». Aujourd'hui, 24 de ses 29 magasins proposent ce nouveau service. «Mais à partir de janvier, le programme sera permanent et disponible dans tous nos magasins», explique-t-on au siège du groupe.

Concrètement, l'enseigne d'ameublement propose à ses clients de reprendre leurs anciens meubles - achetés chez Ikea - en échange d'une carte cadeau à durée illimitée et à utiliser dans ses magasins. La procédure est simple: le client remplit un formulaire de reprise dans lequel il décrit son meuble et y joint une photo. Les équipes d'Ikea estiment le prix de son meuble. Dès réception de cette estimation, le client dispose de 15 jours pour rapporter son meuble monté au service de clientèle du magasin de son choix.

L'idée est née à Strasbourg il y a trois ans, alors que la crise incitait de plus en plus de Français à faire le choix d'une consommation durable. «Les consommateurs ont toujours envie de changer leur mobilier mais n'aiment pas gaspiller», explique Paul Magnan, directeur du magasin Ikea de Strasbourg qui a lancé le service de reprise en juin 2010. A cette époque, les sites eBay et Leboncoin.fr sont devenus un véritable phénomène. «Nous avions remarqué que les particuliers proposaient de nombreux meubles Ikea sur ces sites, alors nous avons décidé de leur rendre nous-même ce service.» Avec des prix de reprise fixés à «environ un tiers du prix du produit le plus similaire» dans le nouveau catalogue Ikea, «nos produits restent accessibles aux budgets modestes», ajoute le directeur.

Concept dans l'air du temps

«En multipliant les opérations de reprise des biens achetés chez elles, à l'instar des constructeurs automobiles, les enseignes (tous marchés confondus) tentent de stimuler les envies de consommateurs actuellement un peu freinées par un contexte économique morose», commentent les experts de LaSer, filiale des groupes Galeries Lafayette et de BNP Paribas spécialisée dans le marketing et la relation client. Même Apple vient de s'y mettre en lançant sa «prime à la casse» sur les iPhone.

Chez Ikea, ce concept dans l'air du temps a trouvé son public. Plus de 1000 meubles sont ainsi repris à Strasbourg chaque année. A l'échelle nationale, quelque 12.400 produits ont été rapportés en magasin depuis le 1er avril dernier. D'une valeur moyenne de 30 euros pour chaque reprise, les tables, commodes, chaises, bibliothèques et canapés dominent le palmarès des articles les plus repris. Ils sont revendus en moins de 48 heures dans l'espace «bonne trouvaille» des magasins Ikea. Un succès qui a été remarqué en dehors de l'Hexagone. «Les équipes d'Ikea dans d'autres pays nous ont contacté pour en savoir plus sur ce concept qui les intéresse beaucoup», se félicite Paul Magnan.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • loup333 le mardi 17 sept 2013 à 17:11

    cos : va démonter et remonter de l'ikea, bon courage (et j'en ai...). Tu crois qu'ils vont de le reprendre un bon prix? tu rêves...Vends le sur le bon coin, l'acheteur viendra chercher lamarchandise et tu t'y retrouveras bien mieux...tu es un peu naîf sur ce coup là, à moins que ce soit tout le temps lol

  • amorin le mardi 17 sept 2013 à 16:56

    J'ai monté plusieurs meubles IKEA chez ma fille. Ca m'étonnerais qu'ils supportent un démontage et une deuxième vie. De la vraie camelotte!

  • lorant21 le mardi 17 sept 2013 à 16:52

    Un meuble IKEA ne se démonte pas. Il le fait tout seul..

  • cos6211 le mardi 17 sept 2013 à 14:58

    loup : un vrai gaulois! Pensons d'abord à nous avant de penser si les autres se font du blé!Ikea n'est pas la Croix Rouge! Ils se font du blé, c'est pour cela qu'elle existe! C'est une société commerciale! Et vous? Vous préférez jeter vos anciens meubles? Les vendre à Ikea pour un prix dérisoire? Les vendre sur un site d'occasions (à un prix dérisoire....) Puces? C'est votre choix.

  • cresus57 le mardi 17 sept 2013 à 14:57

    exemple hypothétique : vous rapportez une étagère achetée 100, IKEA vous la reprend 30. Vous achetez un autre meuble, 150 (moins 30). IKEA revend votre ancienne étagère 40 ! La consommation est stimulée (achat neuf pas forcément prévu au départ) et IKEA joue sur l'effet de mode (c'est la crise, certains achètent d'occasion) en gagnant de l'argent sur le meuble revendu. Tout bénéf pour la marque en effet.

  • loup333 le mardi 17 sept 2013 à 14:50

    Donc si je comprends bien, on revend des meubles à Ikea à un prix dérisoir (et il faut ramener le produit monté...) et ikea le revend en se faisant sûrement une belle marge dans un espace appelé "bonne trouvaille" ? oui pour eux c'est certains...