Ikea a échappé à un milliard d'euros d'impôts dans l'UE-Verts

le
0
    BRUXELLES, 12 février (Reuters) - Le géant suédois du 
meuble Ikea a échappé à environ un milliard d'euros d'impôts sur 
la période 2009-2014 en recourant à des circuits financiers 
complexes entre plusieurs pays de l'Union, conclut un rapport 
publié vendredi par les élus écologistes du Parlement européen.  
    Le groupe a notamment fait verser par ses magasins une 
redevance sur leur chiffre d'affaires à une entreprise dont le 
siège est aux Pays-Bas, puis les sommes versées auraient 
transité par le Luxembourg et le Liechtenstein, explique le 
rapport du groupe des Verts à l'assemblée de Strasbourg.  
    Il ajoute qu'Ikea a aussi bénéficié de montages fiscaux 
avantageux au Luxembourg et en Belgique.  
    Les conclusions du rapport ont été transmises à la 
Commission européenne, à qui les députés verts demandent 
d'enquêter sur d'éventuelles infractions aux règles fiscales 
communautaires.  
    Ikea a déclaré dans un communiqué ne pas avoir encore pu 
consulter le rapport et ne pas être en mesure de faire un 
commentaire.  
    "Au cours de l'exercice financier 2015, l'impôt sur les 
bénéfices d'Ikea Group a été de 822 millions d'euros au total, 
soit un taux d'imposition effectif d'environ 19%", a-t-il 
ajouté.  
     
 
    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 
Le rapport du groupe des Verts au Parlement européen    http://www.greens-efa.eu/fileadmin/dam/Documents/TAXE_committee/Report_IKEA_tax_avoidance_Feb2016.pdf 
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^> 
 (Robert-Jan Bartunek à Bruxelles et Simon Johnson à Stockholm; 
Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant